Pistolet Flintlock 18ème Siècle

P1102G

Nouveau

Cette reproduction du Pistolet Flintlock du 18ème siècle est d'une qualité irréprochable. Crosse et fût en bois massif. L'ensemble du mécanisme ainsi que le canon est en Zamac finement gravé. S'arme et percute comme un vrai mais est totalement inapte au tir.
Soumis à aucune autorisation. Vente et détention libre

Plus de détails

En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 37 points de fidélité. Votre panier totalisera 37 points pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 2,48 €.


37,90 €

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue

En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 37 points de fidélité. Votre panier totalisera 37 points pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 2,48 €.


Fiche technique

CompositionsZamac et bois
DimensionsLongueur totale: 37cm

En savoir plus

Les premiers pistolets sont apparus à l'aube de l'histoire des armes à feu. Les plus anciens pistolets connus ont été utilisés lors de la bataille de Towton en Angleterre le 29 mars 1461. D'une taille imposante et dotés d'un canon unique à chargement par la gueule et d'un système de mise à feu par mèche, rouet ensuite par silex, leur poignée était souvent dotée d'un lourd pommeau, la calotte, en métal qui permettait de se servir du pistolet comme d'une arme contondante après avoir tiré l'unique coup. Des armes à canons multiples ont été créées mais peu produites. Il faut savoir qu'au XVIe et jusqu'au début du XVIIe siècle il n'existait pas d'armurier proprement dit mais des monteurs d'armes ou arquebusiers. Les différentes parties de l'arme étaient produites à part : les canons, les platines, les crosses et les gravures étaient réalisés chez chacun des artisans dont c'était la spécialité. Les canons étaient la spécialité des allemands surtout pour les canons rayés, les platines à rouet celle des italiens. C'est Louis XIII qui développera l'art de l'armurerie française.

Nous attirons votre attention sur l'aspect authentique de toutes ces répliques. La plupart des personnes qui verront ces reproductions, et en particuliers les forces de l'ordre les identifieront comme des armes réelles, et réagiront en conséquence. Il est donc très important de ne pas aller dans les endroits publics avec ses répliques. Nous vous reprécisons que les armes présentées sont des reproductions non fonctionnelles, inaptes au tir. Qu'elles ne sont destinées qu'à la reconstitution historique et à la décoration pour les collectionneurs

Avis

Accessoires

22 autres produits dans la même catégorie :

Téléchargement

Législation des Armes

Nouvelles règlementation relatif à la ventes d'armes

Téléchargement (409.14k)